Maroc : Abderrahim Faddoul tête de liste des jockeys pour la seconde année consécutive


    
Maroc : Abderrahim Faddoul tête de liste des jockeys pour la seconde année consécutive

Maroc : Abderrahim Faddoul tête de liste des jockeys pour la seconde année consécutive

Les courses marocaines sont à l’arrêt depuis  le mercredi 18 mars  en raison de l’épidémie de Corona virus. L’heure est au bilan et en particulier à celui du meeting 2019. Chez les jockeys la « Cravache d’Or »  tant convoitée revient avec beaucoup de mérite et pour la seconde année consécutive à  Abderrahim Faddoul qui a totalisé 175 victoires, 533 places en 1080 participations. Il devance nettement son principal rival Zouhair Madihi (149 victoires, 518 places en 1.222 participations) vainqueur du titre en 2016 avec 114 victoires et 455 places. Loin derrière Rachid Amenai  complète le podium avec 104 victoires, 252 places en 565 participations et devance le désormais « vétéran » Said Madihi (92 vict., 408 pl. en 978 part.) et le cadet des Faddoul (Kacem) avec 92 vict., 332 pl. en 736 part. A signaler que Said Madihi a été victime d’une chute qui l’a contraint à un repos de deux mois. Au 14ème rang,  on retrouve le « doyen » Thami Zergane avec 43 vict., 130 pl. en 294 participations. L’année 2019 a été très difficile pour le plus titré des jockeys marocains en raison du décès accidentel durant l’été de son père. Rappelons que Thami Zergane a été  « Cravache d’Or » en 2003 (82 vict. et 279 pl.), en 2004 (117 vict. et 364 pl.), en 2006 (156 vict. et 373 pl.), en 2007 (129 vict. et 280 pl.), en 2008 (102 vict. et 255 pl.), en 2009 (106 vict. et 257 pl.), en 2010 (116 vict. et 252 pl.), en 2011 (115 vict. et 291 pl.), et en 2015 (140 vict. et 352 pl.).  Said Madihi a été également tête de liste plusieurs années : en 2000 ( 76 vict. et 206 pl.), en 2001 (58 vict. et 221 pl.), en 2012 (139 vict. et 448 pl.), en 2013 (127 vict. et 422 pl.), en 2014 (128 vict. et 412 pl.) en 2015 (140 vict. et 352 pl.) et en 2017 avec 180 vict. et 473 pl.

Le jockey français Yohann Bourgois qui était durant 9 mois la première monte de l’écurie Karimine a terminé  à la 6ème position avec 79 vict., 175 pl. en 370 participations. L’espagnol Martin Borja Fayos  appelé en renfort par l’écurie Karimine dans les grandes occasions,  s’est classé 8ème avec 36 vict., 60 pl. en 127 participations. Il a le meilleur taux de réussite en victoires (28%).

Abderrahim Faddoul est donc en tête du classement pour la seconde année consécutive. En 2018 il s’était distingué par 186 victoires (+ 11) et 481 places (- 52). Il bénéficie de la confiance de deux grandes écuries Jalobey Racing (entraînement Serge Gerard) et M’hammed Karimine (entraînement Eduardo Buzon Bobillo  et William Mongil). C’est ainsi qu’avec le 7 ans Famous Mark (Mr Sidney) à Jalobey Racing et l’entraînement de Serge Gerard,  il a remporté deux « A » : Prix Alvedas (1.900m) le 22/02 et le Prix Med Mabrouk (2.100m) le 17/05 et le Grand Prix de SAR le Prince Moulay Rachid (1.900m). Avec son compagnon d’écurie,  le 4 ans Atlas (Colossus) il s’est adjugé 4 victoires, notamment  le Grand Prix Mohammed V (2.400m) le 10/05 et le Grand Prix de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan (2.100m) le 28/06. « Abdo »  s’est également distingué pour la même casaque dans le Prix du Haras d’El Jadida (1.850m) avec la 4 ans de pur sang arabe Zeyna Maamora (General) le 24/07 et deux épreuves « D » et deux « C ». Toujours avec les pur sang arabes, il a remporté le Prix Al Karaouiyne (Listed – 1.900m) avec le 6 ans Adi de Saint Lon (Al Saoudi) à Zakaria Semlali le 13/12 et le Prix Al Wathba Stallions Cup (1.600m) avec le 3 ans Sanoune de Grine (Abu Alemarat ) à l’écurie Karimine.

Un très bon meeting pour Martin Borja Fayos qui s’est adjugé plusieurs classiques pour la casaque orange de Mr M’hammed Karimine et l’entraînement de Eduardo Buzon Bobillo. Trois succès dans la même journée le 10 mai :  les deux Prix d’Essai pour pur sang arabe de 3 ans (1.700m)  avec Salma Nour Grine (No Risk Al Maury) et Abhar Grine (AF Albahar) et le Derby des 3 ans (1.900m) de pur sang anglais avec Rockshore (Exchange Rat) – A son palmarès également le Prix Zakaria Hakam – Derby des 3 ans de pur sang anglais avec Aawan de Grine  (Zanzibari) le 15/03 – le Prix des Haras Nationaux (1.750m) avec le 4 ans de pur sang arabe Fath Grine (Shart Al Khalidiah) le 28/06 - le Prix de la SOREC – Défi du Galop (2.400m) avec le 5 ans Oriental (Smart Strike) entraîné par Loring Soto Alvaro le 16/11.

La révélation du meeting est Rachid Amenai première monte pour l’entraîneur Fatmi Ech – Charty pour son effectif de Fal Stud (Dr Azeddine Sedrati) qui s’est notamment adjugé le Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI (2.400m) pour pur sang anglais de 3 ans et plus avec le 4 ans Can Vocifer (Canford Cliffs) le 16/11 et le Prix Ahmed Lyazidi – Criterium des 2 ans (1.750m) pour pur sang anglais avec Coltesal (Colossus).

Said Madihi s’est distingué dans deux « classiques » : le Grand Prix Hassan II (2.100m) avec le 6 ans de pur sang anglais Az – Zubayr (Sensible) au Haras Royal les Sablons et le Prix Moulay Abdellah (2.100m) avec le 9 ans de pur sang arabe Kanzaman (Leeroy de Chaillac) à Mohamed Debbab.

Thami Zergane s’est adjugé  le Prix des Eleveurs (1.750m) pour pur sang anglais de 3 ans avec la visiteuse française  Okarina Dream  (Georges Vancouver) à Charles Barel et  auparavant le Prix Maître Ahmed Ettaba (1850m) pour AA à 50% avec la 6 ans Mazahills (Mazaj) à Mme Belfakir Zoubida le 24/07

La jeune « jockette » Zineb El Briouil a terminé à la 55ème place avec 10 victoires, 76 places en 203 participations. Elle a été notamment très en vue avec sa partenaire attitrée la 5 ans Lislounja (Jalis) du Haras Royal les Sablons (entraînement Joël Seyssel) 2ème de son compagnon d’écurie Az-Zubayr dans le Grand Prix Hassan II (2.100m) et 2ème de Atlas dans le Grand Prix de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan ( 2.100m) et lauréate de 4 épreuves « A ».

Les apprentis et les jeunes jockeys sont de plus en plus nombreux à figurer dans les programmes de courses. Plusieurs épreuves leur sont réservées. A cet effet, il convient de saluer l’effort entrepris par la SOREC pour la formation des jockeys à l’Institut National du Cheval «Prince Héritier Moulay El Hassan» (INC) de DarEssalam à Rabat, alliant enseignement académique et travaux pratiques sportifs. La formation est assurée par des formateurs de haut niveau, des professionnels et experts nationaux et internationaux. Les dernières promotions nous ont révélé les talentueux Omar Lakjal, Zineb El Briouil, Amine Moughat, Mourad Zabout….

 

Mondher Zouiten