France : Emmanuel Macron décide la reprise des courses le lundi 11 mai…


    
France : Emmanuel Macron décide la reprise des courses le lundi 11 mai…

France : Emmanuel Macron décide la reprise des courses le lundi 11 mai…

Un grand « ouf » de soulagement !...

La filière hippique était à bout….

 De nombreuses informations alarmistes circulaient largement depuis le matin du jeudi 7 mai concernant la reprise des courses hippiques le 11 mai dans toute la France, suscitant l'inquiétude légitime de tous les acteurs des courses.

Selon quelques informations qui ont circulé, du conseil de défense préalable à la prise de parole d’Édouard Philippe au sujet du plan de déconfinement, tenu dans l’après-midi , la question des courses serait venu sur la table.  Le président Emmanuel Macron aurait répondu : « Comme pour les autres sports.. » Donc reprise le 5 juin. Un décret prescrivant les activités encore interdites dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire – dont les courses – devaitt être publié dimanche soir ou lundi. Les deux Institutions des courses France Galop et LeTROT se sont immédiatement mises au  travail pour essayer de convaincre les autorités en vue de l'indispensable reprise des courses le 11 mai, comme déjà planifié et organisé. Édouard de Rothschild informe les personnes les plus aptes à l’aider à faire évoluer la situation.   Réunion de crise vendredi matin entre les dirigeants des deux sociétés mères, définition de la marche à suivre pour infléchir les pouvoirs publics.  

Édouard de Rothschild sollicite François Bayrou, lui demandant d’intervenir auprès d’Emmanuel Macron, et en informe Philippe Augier, en contact régulier depuis le début de la crise avec Édouard Philippe. Le maire de Deauville décide lui aussi de contacter le président de la République.  François Bayrou appelle dans l’après-midi Emmanuel Macron. Les présidents des deux sociétés mères, quant à eux, multiplient toute la journée les contacts pour convaincre les pouvoirs publics. Ce n’est que tard dans la soirée que le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, appelle Édouard de Rothschild. Il vient de raccrocher avec le président Emmanuel Macron et l’ informe   que l’issue est favorable et qu’ un communiqué sera publié samedi matin.   Un peu avant minuit, Édouard de Rothschild prévient François Bayrou et Philippe Augier, puis poste un message sur Twitter dans la foulée, annonçant que les courses pourront reprendre. Samedi en fin de matinée, le communiqué tant attendu tombe :   les courses reprendront le 11 mai !