France : Une intervention déterminante de Philippe Augier


    
France : Une intervention déterminante de Philippe Augier

France : Une intervention déterminante de Philippe Augier

 Alerté par Édouard de Rothschild le président de France Galop dés jeudi soir, Philippe Augier dirigeant et animateur de la société de courtage de chevaux Arqana depuis une trentaine d’années et très impliqué dans la filière hippique a été le premier à intervenir auprès du président de la République Emmanuel Macron pour que celui-ci autorise la reprise des courses. Le maire de Deauville a  contacté le président dans la matinée du lendemain pour lui expliquer l’importance économique et sociale de la filière hippique, sa fragilisation par la crise, ainsi que les conséquences dramatiques qu’aurait un report de la reprise des courses. Il s’est permis de lui rappeler que des courses avaient déjà, dans le passé, été organisées à huis clos, dans l’Oise, sans aucune conséquence néfaste sur le plan sanitaire.   François Bayrou était aussi intervenu auprès du président dans l’après-midi. Et c’est vers 22 h 45 que Philippe Augier a reçu le message tant espéré de sa part, à savoir que les courses pourraient reprendre comme prévu le 11 mai ! « Pour changer une décision 48 heures avant qu’elle ne soit appliquée, il fallait une grande capacité d’écoute de la part d’Emmanuel Macron. » a conclu Philippe Augier dans sa déclaration à la presse spécialisée.