Maroc : City Of Faran (Ahmed Lajal) à Azouz Laaouaj remporte le Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI


    
Maroc : City Of Faran (Ahmed Lajal) à Azouz Laaouaj remporte le Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI

Maroc : City Of Faran (Ahmed Lajal) à Azouz Laaouaj remporte le Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI  

Epreuve phare de la réunion de gala du mardi 17/11/2020 - « Journée Internationale des pur sang anglais »,  le Grand Prix de S.M. le Roi Mohammed VI (650.000 Dh – 2.400m) pour chevaux de 3 ans et plus a réuni 15 partants et s’annoncait assez ouvert, en l’absence d’un véritable chef de file. Cette prestigieuse épreuve se disputait à l’hippodrome de Casablanca, mais en raison des mesures sanitaires la réunion a été organisée à Khemisset. Une course qui a mal débuté pour la 6 ans Melissandre qui a fait preuve de mauvais vouloir à l’entrée des stalles et n’a pas pris part au départ.  L’épreuve a été animé à un train soutenu par le 6 ans Kaiddancer (Al Kaid) associé au jeune Otman Marsaoui qui s’est emparé du commandement pour conduire la course à un train soutenu. Au premier passage du poteau, il comptait 4 à 5 l. d’avance sur le peloton. Visiblement Kaiddancer était chargé d’animer la course au profit de sa comapagne d’écurie City Of Faran confiée à Ahmed Lakjal. Après avoir galopé en 4ème position le long de la corde, cette dernière a entamé son effort à 1.000 m de l’arrivée pour relayer son leader qui s’est complétement effacé. City Of Faran, Ruspanter et Think Twice ont abordé le dernier tournant suivis de Meloneras et Last Voice. A l’entrée de la ligne droite ,  City Of Faran qui galopait en pleine piste a versé complétement vers l’extérieur. Singtheblues vivement sollicité par Abderrahim Faddoul en a profité pour prendre l’avantage et semblait même en mesure de l’emporter. A mi-ligne droite, il avait une bonne longeur d’avance sur City Of Faran qui galopait à l’ extérieur tandis que Late Grine venue de l’arrière garde progressait également à l’extérieur sous la poigne énergique de Jaouad Khayate. Aux abords du poteau, City Of Faran a sans doute bénéficié du « deuxième souffle » pour redémarrer et dans un ultime effort elle est parvenue à arracher la victoire ! ….A 1 l. ½ la brave 6 ans Late Grine (Dijeerr) contrainte determiner sa course en bordure de piste (en raison de la progression à l’extérieur de City Of Faran) a terminé à la 2ème place, avec un Jaouad Khayate qui s’est même dressé sur ses étriers . A 2 l. le 5 ans Singtheblues (Planteur) a complété le podium en devançant de 7 l. la 4 ans Last Voice (Last Crusade) montée par Khalid Ibba et suivie de la 4 ans Meloneras (Candy Gift) et de la 5 ans Think Twice (Last Crusade). Un Grand Prix plutôt mouvementé et qui a entraîné une longue délibération des commissaires avec plusieurs repassages de differents points de vue des séquences de la ligne droite. Dans l’attente du verdict les turfistes se sont evidemment livrés à toutes sortes de commentaires selon leurs favoris ou leurs sympathies et c’est le propre des courses…Après une longue attente pardonnable au vue de l’importance de la course, le résultat de l’arrivée a été maintenu. La délivrance pour le tandem Azouz Laaouaj et Ahmed Lakjal !

Issue de City Of Canton et Farandola (par Golan) la lauréate appartient à Azouz Laaouaj qui assure lui-même son entraînement.  Depuis la reprise des courses en juin, elle passe par une période de forme exceptionnelle couronnée par une brillante victoire le 07/11 dans le Grand Prix de la Fête du Trône (1.850m) pour la seconde année consécutive et deux semaines plus tard ce Grand Prix de SM le Roi Mohammed VI.